Désinfecter à l’eau de javel

 

Si le chalumeau est un  bon moyen de désinfection pour les ruches en bois, l’eau de javel est très intéressante pour les ruches en plastique, le petit matériel…

Le texte ci-après est un résumé de l’article publié par « la Santé de l’Abeille », N° 263, Septembre-Octobre 2014.

L’eau de javel est une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium (NaClO). Elle se présente sous forme liquide ou solide. Sous forme liquide, elle est commercialisée à différentes concentrations.

La concentration, autrefois donnée en pourcentage de chlore actif est maintenant exprimée (depuis 2001) en degré chlorométrique (°chl).

Dénomination Usage conditionnement Degré chlorométrique
Concentrés, extraits Grand public Berlingots (250 ml) 36° chl
Eau de javel* Grand public Bouteille (1 ou 5 litres) 36°chl
Eau de javel Grand public Bouteille (1  ou 1,5 litre) 9°chl
Hypochlorite de sodium Industriel Flacons ou bouteilles en plastique 47-50°chl
Hypochlorite de sodium Industriel Flacons ou bouteilles en plastique 100°chl

 

* : en vente dans les magasins de bricolage.

 

Précautions : L’eau de javel est un produit très irritant : il faut donc éviter tout contact avec la peau et les yeux.

Il ne faut jamais utiliser l’eau de javel avec un autre produit (exemple : produit ménager, vinaigre…), en raison du risque de dégagement gazeux.

 

 

Utilisation :

Pour réaliser une désinfection efficace, il faut faire tremper le matériel pendant 30 minutes dans une solution à environ 2°chl, en agitant de temps en temps.

Pour obtenir cette concentration, il faut 1 volume d’eau de javel à 9°chl à laquelle on ajoute 4 volumes d’eau froide ou tiède. Pour un meilleur contact avec les surfaces à désinfecter, on peut ajouter un peu (0,5%) de produit mouillant (liquide vaisselle).

L’eau de javel se décompose sous l’effet de la chaleur, de la lumière et en présence de matières organiques. C’est pourquoi :

  • Ne pas utiliser d’eau chaude.
  • La solution de trempage perd son efficacité au fur et à mesure de son utilisation (2 heures). On peut la régénérer en ajoutant la moitié de la quantité de Javel mise au départ.

 

Bien rincer à l’eau claire après les opérations de désinfection.

 

Après utilisation, il est conseillé de laisser la solution de trempage exposée aux UV, hors de la portée des enfants et des animaux ; ensuite, la diluer avant de la rejeter dans le réseau d’assainissement.

 

Difficultés :

  • Produit très irritant, l’eau de javel nécessite des précautions dans son utilisation.
  • Il faut trouver un récipient adapté à la taille des ruches.

 

Intérêt de l’eau de javel :

Ce produit est très adapté à la désinfection :

  • Des ruches en plastique,
  • Du petit matériel (lève-cadre…),
  • Des protections (gants…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *